Par Marine Parker, doctorante en éthologie et Sandrine Vialle, éthologue

L’éthologie, c’est quoi ?

ethos : « mœurs », logia : « étude de ». Apparue au début du 20ème siècle sur les pas de la zoologie et de la psychologie, l’éthologie est une discipline scientifique qui étudie les mœurs, ou plus concrètement, le comportement. Cette discipline s’intéresse à toutes les espèces animales (y compris l’humain), dans leur milieu naturel ou en captivité, tant d’un point de vue cognitif, évolutif, écologique, développemental, comparatif, ...

Qu’est-ce qu’un comportement ?

Fruit de l’inné et de l’acquis, le comportement est une réponse à un stimulus interne ou externe. Propre à chacun, il est observable et contribue au maintien de l’homéostasie de l’individu, c’est-à-dire au maintien d’un certain équilibre interne. L’apprentissage, les interactions,  les vocalisations, … toutes les manières dont un animal réagit à une situation donnée sont des comportements.

Pourquoi étudier le comportement ?

Le comportement est un descripteur de l’espèce. C’est une réponse observable et objectivable, qui transcrit les capacités et l’état intérieur de l’animal. Il peut permettre par exemple d’interpréter les interactions intraspécifiques (à l’intérieur d’une espèce), interspécifiques (entre deux espèces), ou encore les interactions animal-environnement, ou encore de trouver les principes communs aux comportements (ex : stratégie de recherche alimentaire). Appliquée, l’étude du comportement est une réelle arme dans la conservation et protection des espèces sensibles (ex : impact des changements d’habitat) et dans bien d’autres domaines écologiques (ex : pollinisation des cultures, contrôle des populations…).

Comment l’étudier ?

L’éthologue ou éthologiste répond aux questions par observation. Il faut être très attentif ! On peut s’aider d’analyses vidéo/audio, de technologies de suivi, pour observer les réactions, aptitudes, interactions, habitudes d’une espèce. Avec une approche empirique, l’éthologue observe les comportements, formule des hypothèses, questionne ces comportements et développe des outils expérimentaux pour tester ces hypothèses.

Où travaille un éthologue ?

L’éthologie est principalement une discipline de recherche. On retrouve la majorité des éthologues dans des laboratoires ou encore dans les milieux naturels des espèces qu’ils étudient. Mais certains peuvent l’appliquer dans les zoos, refuges, partout où l’on essaie d’améliorer, d’adapter les conditions de vie des animaux.

Jane Goodall, primatologue, Ethologue britannique 

Boris Cyrulnik, Jane Goodall, Ivan Pavlov, Diane Fossey
vous disent peut-être quelque chose ?