COMPÉTENCES

  • Doctorat et post-doctorat en éthologie (comportement animal)

  • Rédaction scientifique (articles scientifiques, livres, encyclopédies et revues de vulgarisation)

  • Consultante scientifique: prestation de conseil et expertise scientifique (documentaires animaliers télévisuels, encyclopédie, articles vulgarisés, etc.)

  • Management de projets de recherche (montage, financement, gestion et suivi de projets scientifiques)

  • Connaissances robustes en comportement animal, méthodes d'identification et de suivi des déplacements en 2D et 3D (« tracking » GPS et autres technologies de pointe), cognition animale, bien-être animal, comportement alimentaire (expériences olfacto-gustatives), apprentissages précoces et impacts ultérieurs, comportements sociaux, relations homme/animal, évolution phylogénétique des comportements

  • Participation à la création de logiciels d'analyse automatisée des comportements

  • Expérience significative en enseignement universitaire

  • Recherches menées sur des espèces de mammifères très variées (primates, rongeurs, chiens, chats, lagomorphes etc.)

  • Intervention en tant qu’expert pour une émission TV « La vie secrète des chats » (collaboration avec la BBC et diffusion sur TF1)

  • Communications et publications dans des congrès internationaux

  • Bonne connaissance des différents acteurs de la recherche publique et privée et du monde associatif (travail avec des refuges animaliers et associations)

  • Aptitude au développement de contacts avec les porteurs de projets scientifiques, les organismes institutionnels et les partenaires financiers

  • Elaboration et rédaction de cahiers des charges

  • Maîtrise de l’anglais oral et écrit et des outils de bureautique

J’ai acquis une expertise dans les domaines de la cognition animale, des capacités sensorielles (apprentissages précoces, impact du vieillissement), des relations homme/animal et des nouvelles méthodes de suivi des déplacements des animaux, que l’on appelle le «tracking». Je m'intéresse également à la phylogénie des comportements (apparition au cours de l'évolution).

Pourquoi avoir choisi l’éthologie ?

Je suis une grande passionnée des animaux. Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours su que j’allais consacrer ma vie à les étudier. A 7 ans, j’ai d’ailleurs pris la décision d’arrêter de consommer de la viande.  J’ai aussi eu la chance d’être entourée de beaucoup d’animaux dans mon enfance. Lorsqu’on me demandait ce que je voulais faire une fois adulte, je répondais « zoologiste ». Je ne savais pas que l’éthologie existait, encore moins qu’on pouvait choisir d’en faire son métier. Bien que très admirative du métier vétérinaire, le rapport médical à l’animal n’était pas pour moi. Je souhaitais plus être dans un rapport d’observation, tout en contribuant à enrichir nos connaissances sur le comportement animal ; la recherche en éthologie fut donc la voie consacrée pour y parvenir.

 

En apprenant très jeune à observer les animaux, j’ai rapidement développé de l’empathie envers eux et je suis toujours prise d’effroi par la manière dont notre société les traite (élevage intensif, conditions d’abattage). Les mentalités évoluent progressivement mais j’aimerais que l’éthologie soit un enseignement dispensé à tous, dès le primaire, pour tendre vers une meilleure connaissance de l’animal. Aussi, choisir le métier d’éthologue représentait pour moi la possibilité de promouvoir cette discipline, ce qui à mon sens conduira à un rapport plus respectueux.

Mes publications